KIA

Kia, fondée à la fin de la Seconde Guerre mondiale par le Sud-Coréen Chul-Ho Kim produit, à l'origine des bicyclettes. En 1952, elle lance son premier deux-roues à moteur, produit pendant une dizaine d'années. La première motocyclette Kia C-100 est commercialisée en 1962, suivie trois mois plus tard par le triporteur K-360. Voir plus

Il faut attendre 1970 pour que le constructeur sud-coréen lance sa première automobile, sous licence FIAT ; la Kia 124 est produite à plus de 6 000 exemplaires et dispose d'un moteur à essence 1,2 litre capable d'alimenter 65 chevaux. En 1974, Kia commercialise sa première grande berline. Quant au premier moteur diesel du constructeur, il voit le jour en 1978.

Dans les années 1980, Kia lance son premier véhicule commercial et signe des accords avec le Japonais Mazda pour la production de véhicules agricoles lourds. En 1986, suite à un accord avec Ford, elle exporte ses propres voitures aux États-Unis.

En 1997, Kia fait faillite. Elle est rachetée l'année suivante par son concurrent Hyundai, aujourd'hui sixième constructeur automobile en nombre de ventes réalisées.