Mercedes-Benz

Le mythe de Mercedes-Benz naît officiellement en 1926 lors de la fusion de Daimler et Benz, deux entreprises pionnières de l'industrie automobile allemande. En 1929, le concepteur en chef de Daimler, Ferdinand Porsche se retire pour fonder la célèbre marque Porsche. Voir plus

Au cours des années 1930-1940, période du nazisme et de la Seconde Guerre mondiale, Daimler-Benz atteint un pic de production historique. Mais l'après-guerre est moins glorieuse ; les seuls modèles significatifs sont la Mercedes 170D et la Mercedes 170V. En 1951, la Mercedes 300 est lancée et devient la voiture officielle du gouvernement ouest-allemand.

En 1954, la légendaire Mercedes SL aux célèbres « portes papillons » remporte les 24 Heures du Mans. L'année suivante, le pilote Juan Manuel Fangio est sacré champion du monde de Formule 1 sur Mercedes.

Les années 1960 représentent une période phare pour la marque à l'étoile grâce à la mise sur le marché de la Berline 600 et la nouvelle gamme de la Mercedes Spyder SL. Dans les années 1970, Mercedes fait appel à Bruno Sacco, designer italien qui redessine les lignes de ses véhicules, les rendant plus arrondies et attrayantes. Dans les années 1980, place à la Mercedes 190 et à la quatrième série de la Mercedes SL, l'une des voitures les plus appréciées de la marque allemande.

Dans les années 1990, Mercedes-Benz élargit sa gamme en lançant la spider Mercedes SLK en 1996 puis la « petite » de la maison, la Mercedes Classe A en 1997. Dans les années 2000, le constructeur allemand met sur le marché la Mercedes SLR, la Mercedes SLS et le SUV compact Mercedes GLK.
34 modèles trouvés (1024 versions)