ŠKODA

Les origines de ŠKODA remontent à 1862 quand le Tchèque Emil Škoda rachète l'usine métallurgique où il travaillait depuis dix ans et en fait l'une des plus grandes de l'époque. Voir plus

A la fin de la Première Guerre mondiale, ŠKODA se lance dans la production automobile, un secteur dont son fondateur avait perçu le potentiel. Il signe un accord avec la légendaire Société automobile Hispano-Suiza et rachète, en 1925, la prestigieuse Laurin & Klement, une usine de voitures de luxe. Au cours de cette période, les ventes ne décollant pas, ŠKODA décide de se concentrer sur la construction de voitures plus populaires.

Le coup d’État communiste de Prague de 1948 qui fait de la Tchécoslovaquie un satellite de l'URSS a pour conséquence la nationalisation de ŠKODA. La production stagne, si bien que la concurrence avec les constructeurs d'Europe de l'Ouest devient cruelle. Au début des années 1970, Škoda procède à une réorganisation interne drastique et commence à produire de nouveaux modèles.

En 1981, malgré le rideau de fer, ŠKODA se lance sur le marché d'Europe de l'Ouest avec la ŠKODA Favorit, qui obtient un franc succès auprès du public. Après l'effondrement du communisme au début des années 1990, ŠKODA collabore avec le groupe Volkswagen qui l'avale en 2000. Le premier modèle né de cette collaboration est la ŠKODA Octavia, en 1996.